dépression

La dépression est une maladie psychologique que l’on identifie à plusieurs symptômes. Un patient dépressif présente typiquement une diminution de l’intérêt et du plaisir pour des activités qui antérieurement était agréables, un abaissement de l’humeur et une réduction d’énergie. Les symptômes les plus habituelle, les symptômes “somatiques” prévoit aussi, une perte d’appétit et de poids (au moins 5% du poids corporelle), une forte baisse de la libido, c’est à dire le désir sexuel,des troubles de sommeil dû à des réveil précoce, environ 2 heures avant l’heure habituelle, une diminution de la concentration, de l’estime de soi avec des pensées de culpabilités ainsi que des pensées ou des actes auto-agressifs ou suicidaires. Un sujet dépressif rencontre alors des problème face à une intégration sociale. En effet, les amalgames sont très fréquentes dans le monde professionnel et l’école tout comme dans la vie personnelle. On qualifie souvent le patient de “paresseux” ou de “rabat-joie” par manque d’information. Alors, souvent le patient décide de ne pas informer son entourage de leur maladie par peur de se faire juger car cette maladie à l’échelle superficielle “ne se voit pas” n’est pas compréhensible de tous. Cependant, la dépression à été longuement étudié et les médecins et chercheurs sont encore sur sa piste bien que nous avons pu récupérer c’est dernières années une somme large de nouvelle information sur la maladie à une échelle biologique et physionomique. La racine de la dépression est le plus souvent décrite comme une instabilité et un déséquilibre chimique cependant, la maladie est d’autant plus complex que ceci. La dépression s’agit de plus de facteurs. Des évènements troublants, stressants ou traumatisants, certains médicaments, une vulnérabilité génétique ainsi qu’une déficience dans la régulation des humeurs constitue l’origine de la dépression. C’est pourquoi, deux personnes ayant les mêmes symptômes dépressif ne répondront  pas forcément de la même manière face à un traitement. De plus, nous avons pu identifier des gènes qui permette de montrer qu’un sujet peut être plus sensible à des humeurs de type “dépressives”. Il y a encore beaucoup de recherche à être faite dans le but de comprendre complètement la dépression, malgré cela, le 21ème siècle à tout de même permit une grande avancé dans sa compréhension.

x

Hi!
I'm Carol!

Would you like to get a custom essay? How about receiving a customized one?

Check it out
x

Hi!
I'm Nicholas!

Would you like to get a custom essay? How about receiving a customized one?

Check it out